Conseiller ce site à un(e) ami(e)
Tous les champs sont obligatoires

  

Kinésiologie

Définition

La Kinésiologie est un terme générique qui regroupe un ensemble de techniques qui utilisent le test musculaire de précision.
Dans le terme Kinésiologie, on retrouve «kinésio» qui vient du latin  «kinesis» et qui veut dire «mouvement». Le test musculaire est une activation du mouvement. Il permet de communiquer avec le corps dans son propre langage.
La Kinésiologie n’a cependant rien à voir avec la kinésithérapie.

La Kinésiologie permet de dialoguer avec notre source intérieure, d’interroger le corps, de réharmoniser ses énergies, de libérer les stress, de découvrir et lever les blocages qui nous empêchent d’utiliser toutes nos ressources, de retrouver le pouvoir du choix et tout notre potentiel pour réaliser nos objectifs.

La Kinésiologie est une technique douce qui s’adresse à toute personne (et enfant) en difficulté ou désirant améliorer son développement personnel.

La Kinésiologie Spécialisée n’est pas une thérapie ni une médecine douce ou parallèle. La Kinésiologie ne guérit pas les maladies.

Le Kinésiologue travaille sur la charge de stress émotionnel négatif liée au problème, sur le développement du potentiel et l’augmentation de la performance.
Il n’y a pas de travail pré- défini, pas de correction type mais il y a toujours des corrections et des solutions individuelles grâce aux nombreuses techniques propres à la Kinésiologie.

Le Kinésiologue n’est pas un conseiller. Il est simplement un «facilitateur», un interprète. Il travaille dans le respect de la personne qui reste maître d’elle- même.

Origine

En 1964, George Goodheart, Chiropracteur américain, crée la Kinésiologie Appliquée à partir des découvertes de la médecine occidentale et des principes de la médecine traditionnelle chinoise.

John Thie (USA),chiropracteur, travaille avec Gordon Stokes et simplifie ces découvertes pour rendre la Kinésiologie accessible à tous. Il développe le « TOUCH FOR HEALTH », technique d’équilibration énergétique qui est la base des autres branches kinésiologiques.

Paul Dennison, lui, développe les techniques de Kinésiologie en fonction de l’apprentissage, la dyslexie, la concentration, la mémoire et crée «  L’EDU- KINESIOLOGIE ou KINESIOLOGIE EDUCATIVE » ( Brain Gym ).

Vers les années 90, Gordon Stokes, Daniel Whiteside et Candice Callaway  (Three In One Concepts) approfondissent les recherches et créent le « ONE BRAIN » méthode d’évolution de la Kinésiologie portant l’attention sur l’équilibre des 2 hémisphères cérébraux, sur l’équilibre au niveau conscient, subconscient et mémoire cellulaire du corps.

Wayne Topping crée la « WELLNESS KINESIOLOGY ( Kinésiologie du bien-être ) »  basée sur la libération et la gestion du stress au quotidien, la maîtrise de nos peurs, le développement de notre conscience en utilisant des techniques simples facilement utilisables sur soi-même.

D’autres branches de Kinésiologie se développent : Hyperton-X, Kinésiologie Périnatale, Leap, etc… La Kinésiologie est en constante
évolution et de nouvelles techniques continuent à voir le jour au fil des années.

Le test musculaire manuel de précision

Les premiers tests musculaires datent des années 1900 quand des médecins
ont voulu faire des bilans musculaires de paralysies et d’autres restrictions de mouvement.

Le test musculaire a été développé par le Docteur R.Lovett et les physiothérapistes Henry et Florence Kendall en 1912.

Lors de ses recherches en 1964, le chiropracteur américain George Goodheart constate que nos états se reflètent dans le fonctionnement des muscles et que le stress est une des raisons principales des faiblesses musculaires. Le tonus musculaire traduit l’état de fonctionnement de notre organisme dans sa totalité.
Un exemple simple montre qu’une émotion négative affecte notre intégrité musculaire : quand une personne vous annonce une mauvaise nouvelle, elle vous suggère de vous asseoir « vous pourriez avoir les jambes coupées, tomber à la renverse ». Cette faiblesse bien connue au niveau des genoux est un indicateur important de la manière dont une émotion affecte le tonus  musculaire.

Le test musculaire manuel est l’instrument de bio-feed-back utilisé en Kinésiologie. On l’appelle test musculaire manuel de précision car avant de tester un muscle, le Kinésiologue effectue une série de pré-tests pour s’assurer de la fiabilité du muscle à tester.

Le test musculaire manuel consiste à placer un muscle dans une position de contraction et à exercer une légère pression pour tenter de lui faire quitter cette position.

Il fonctionne comme un mécanisme « ouvert/ fermé » qui donne des réponses « stress/ non stress ».
S’il n’y a pas de stress, le muscle garde son tonus et maintient sa position sans aucun effort.
S’il y a stress, le muscle montre un affaiblissement de son tonus et cède sous la pression.

La réponse musculaire est une réponse physiologique qui échappe au contrôle du mental conscient.
Chaque cellule du corps a une mémoire. Toutes nos expériences du passé ont été enregistrées par les neurones et les cellules des tissus, nerfs et muscles qui s’en souviennent.
Par le test musculaire, nous communiquons avec la conscience du corps et nous accédons à sa mémoire, notre propre source d’informations, notre banque de données. Toutes les peurs, les rages, les douleurs qui se sont accumulées dans cette mémoire depuis notre conception sont là.
Présentes mais refusées ou oubliées par le mental conscient, elles déterminent nos réactions dans le présent, nous dictant à notre insu l’évitement des problèmes ou des relations qui les ont engendrés.
Tant que nous sommes bloqués et mus par ces émotions du passé, nous ne pouvons pas disposer entièrement du potentiel de notre cerveau antérieur, le cortex frontal, siège des processus décisionnels et des choix.
Notre cerveau postérieur est le maître du jeu qui nous enferme dans la reproduction des schémas réactionnels du passé.

Le test musculaire est un outil inestimable et très précis pour déceler les traumatismes émotionnels de l’adolescence, de la petite enfance, de la naissance, de la vie intra- utérine voire de la conception. Il permet d’identifier l’âge de cause d’un stress physique, mental, émotionnel et autre par le processus dit de « récession d’âge ».
La récession d’âge ramène la personne dans un recoin de sa mémoire subconsciente au moment spécifique où sa perception de l’expérience a fusionné avec l’émotion négative.
La récession d’âge n’est pas une régression et revivre l’émotion n’est pas nécessaire.

Le test musculaire permet aussi d’identifier les corrections dont le corps/ cerveau a besoin pour que la personne retrouve l’état et le comportement positif auxquels elle aspire.

Les domaines d'intervention

La Kinésiologie est efficace dans l’évolution personnelle et dans tous les domaines dans lesquels le stress nous empêche de fonctionner avec tout notre potentiel, assurance et enthousiasme.

  • Scolaire : Difficultés d’apprentissage ( lecture, calcul, écriture,..), de mémoire, de compréhension, concentration, manque de confiance en soi, stress face aux contrôles, aux examens…
  • Personnel, professionnel : Indécision, manque d’assurance, perte de l’estime de soi, émotions non contrôlées, répétition des schémas du passé, mauvaises habitudes, difficultés relationnelles familiales ou professionnelles, problèmes de comportement, rigidité, peurs, timidité, colère, agressivité, découragement, séparation, deuil, …
  • Artistique : Créativité bloquée,…
  • Sportif : Performances réduites,…

 

hosted by one Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !

© 2009 - 2019